06/01/2006

Tout fout l'camp...

Miss Belgique a-t-elle triché? (06/01/2006, DH)

 
Selon plusieurs quotidiens flamands, Virginie Claes devrait sa nomination à un système ingénieux de vote par sms...

HASSELT Miss Belgique, Virginie Claes, 23 ans, devrait sa couronne à une opération sms ingénieuse mise sur pied par son sponsor, la chaîne de magasins de téléphonie Essec. Selon plusieurs journaux (notamment Het Laatste Nieuws, Het Belang van Limburg, Gazet van Antwerpen, De Morgen) qui citent le périodique Deng, Essec aurait envoyé 28.000 sms en faveur de Virginie lors de la soirée d'élection de Miss Belgique, à partir de quatre ordinateurs, une opération qui aurait coûté au total 15.000 euros.

Toutes les parties concernées, à savoir la chaîne télévisée VTM, Essec et Virginie Claes, démentent.

17:58 Écrit par Booy Teddy | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

le lièvre et la torture Nom de dju, on m'a coupé l'herpe sous le crampon. J'allais justement poster le même tex'

Écrit par : LORENZO | 06/01/2006

on parie un bac? Moi je vous le garantis sur fracture, l'an prochain, les Pichnet's joueront à la patate. Et sur le même matos que celui de Johnny au stade Roi Boudin.

Écrit par : Guy Delvaux | 06/01/2006

Première Dauphine Salope

Écrit par : Cassandra | 06/01/2006

salope 2 cette salope elle a envoyé 28000 sms pour gagner et n'a même pas été foutue de m'en envoyer 1 pour me souwéter boune année

Écrit par : Renzo | 06/01/2006

Mon réveillon chez Julien Chopes en stock (06/01/2006)

Dans ses caves, Julien Gurickx accumule les pièces de 91 pays

WAVRE 5.012 chopes, 322 bottes, 62 pichets... Total: 5.396 verres! De quoi abreuver une armée... Mais ici, on ne boit pas, on déguste, avec les yeux seulement. Dans les caves de Julien Gurickx, il n'y a plus une place de libre. Le moindre espace, des murs au plafond, est occupé par cette collection qu'il a démarrée à l'âge de 18 ans. «On ne prend pas les poussières, c'est quasi impossible, sourit notre homme. Ici, j'ai des pièces de 91 pays répartis sur les cinq continents. Et ce n'est pas terminé, il me reste de la place dans le grenier!» Et tout est répertorié, minutieusement classé. La collection a démarré comme beaucoup d'autres. Par hasard. «J'ai reçu mes trois premières chopes d'un membre de ma famille: une DAB de la brasserie allemande Dortmunder Aktien Brauerei, une Phébus de la brasserie Labor et une Abbaye de Stavelot, de la brasserie de Malmedy. Puis, de fil en aiguille, j'ai commencé à les accumuler. Début des années 90, je me suis lancé à fond dans ce qui est devenu une véritable passion.» Et cette passion, elle a un nom: la tégestophilie. Chez Gurickx, on travaille en équipe: l'épouse de Julien s'occupe de la partie administrative et de la gestion du site Internet. Notre homme, lui, écume les brocantes, range les verres, aménage les étagères. «J'aime regarder les différents logos, les couleurs... Les pièces plus anciennes sont les émaillées, celles dont les mentions ont été gravées à l'acide ou qui possèdent un couvercle en étain. Mais j'en ai aussi dont il n'existe plus qu'un nombre très limité d'exemplaires parce que la brasserie a cessé ses activités. En Belgique, au début du siècle, il y en avait plus de mille. Aujourd'hui, il n'en reste qu'une centaine.» Avec Julien et ses chopes, c'est toute une tranche d'histoire qui défile, un véritable cours de géographie. Dans ses caves, en effet, on franchit allègrement les frontières, de l'Afrique à l'Autriche en passant par l'Italie, la Chine, la Norvège, la Suisse, la Tchéquie... «Je fais partie de clubs belges, je participe à des bourses à l'étranger. Depuis que j'ai le site Internet, je reçois des e-mails des quatre coins du monde, des propositions d'échanges, des avis... La tégestophilie, c'est international!» Chez Julien, les bibliothèques débordent de bouquins consacrés à la bière et, entre deux pauses et quelques classements, il déguste une Bush, sa préférée. Que faisait notre homme avant de prendre sa retraite? On vous le donne en mille: il travaillait... à la Compagnie des eaux!


Écrit par : RV Mé yon | 06/01/2006

chinois parieur Je suis content qu'elle ai gagné, j'avais parié sur elle

Écrit par : Yé Zéhun | 07/01/2006

recrue Les Pichnet's aimeraient engager Cédric Roussel car ce dernier se définit ainsi "J'aime bien vivre, profiter de la vie. Je n'ai d'ailleurs jamais eu de problèmes avec les joueurs, que ce soit au Standard ou ailleurs. Au contraire, je sais mettre l'ambiance dans un groupe."

Écrit par : renzo | 07/01/2006

amoureuse de Dauphin, l'ex à natacha...

Écrit par : cassandra | 08/01/2006

Super Expert Je me présente: Didier Marketo, expert en marketing. Je vous propose d'utiliser le système ingénieux de Miss B pour faire connaître votre blog. De rien. On m'appelle aussi Didier Super.

Écrit par : Didier Marketo | 08/01/2006

Consciencieux Voter par sms, c'est voter consciencieusement. Votez pour moi au 1717.

Écrit par : Latour J. | 08/01/2006

Unlimited C'est pas Essec qui a envoyé les 28 000 sms...c'est moi. Je vous ai bien Base, hé!

Écrit par : La Claes | 08/01/2006

Supporter Son nouvel album est en vente: "Idéal Standard". Ca fait plaisir.

Écrit par : J-L Aubert | 08/01/2006

sholin soccer j'ai plaqué ma gonzesse qui s'appelle Lyne. J'y ai dit Ciao Lyne Soccer

Écrit par : le chinoué | 08/01/2006

hé bé ça alors... moi je me souviens plus quand j'ai bu En Angleterre, un homme vient d'être acquitté pour un viol commis en état de somnambulisme. Il s'agit d'un Britannique de 22 ans qui comparaissait devant le tribunal d'York. Un expert du sommeil a attesté que James Bilton était somnambule, ce qui le rendait susceptible d'agir pendant son sommeil sans en conserver le moindre souvenir. Qu'avait-il fait? Après être sorti avec une amie en mars dernier, l'accusé avait invité la jeune femme à dormir dans sa chambre, tandis que lui dormirait sur le canapé du salon. La victime, également âgée de 22 ans, s'était ensuite réveillée en constatant que James Bilton était en train de la violer. Ce dernier, somnambule depuis l'âge de 13 ans, a assuré n'avoir aucun souvenir de la scène.


Écrit par : Michel D. | 09/01/2006

Moi aussi J'ai moi aussi connu pareille mésaventure. Mais c'était en voiture. J'ai grillé un feu rouche sous les yeux de la maréchaussée. Un motard m'a rattrapé et a voulu me flanquer un PV. Il s'est finalement ravisé quand je lui ai expliqué que j'étais parfois en proie à des crises de somnanbulisme quand je dormais au volant. Heureusement que je suis tombé sur un flic compréhensif, hein.

Écrit par : Dormeur | 09/01/2006

Les commentaires sont fermés.