10/10/2006

Un rouge qui tâche

Clôturons ce chapitre électoral en laissant le mot de la fin à Michel Daerden.

09:14 Écrit par Booy Teddy | Lien permanent | Commentaires (32) |  Facebook |

Commentaires

oupss il a du fumer ou encore avoir un peu bu!!!

Écrit par : Cindy | 10/10/2006

RTC Il faut trouver la vidéo de lui et son sur RTC Télé Liège lors de la soirée electorale. Cà vaut de l'or.

Écrit par : NoVice | 10/10/2006

Merci michel En tout cas, y'a comme une petite trace de rouge sur le coin gauche de la levre

Écrit par : Gérard Depardieu oenologue | 10/10/2006

Ma logique présidentielle Faire des grands accords exceptionnels

Écrit par : Michel 53 % dans le sang | 10/10/2006

hommage posthume Jean-Claude Carpentier, ancien bourgmestre de Mons, a été élu au conseil communal avec plus de 1.500 voix. Il ne siègera pas, il est décédé quelques jours AVANT les élections

Écrit par : Elio | 10/10/2006

Hommage préthume Koen Daerden n'a pas encore été élu au conseil communal car il ne s'est pas présenté. Mais soyons certain que s'il l'avait fé, il aura aussi eu 1500 voix... comme Willy il y a qqs années

Écrit par : Michel Dardene | 10/10/2006

Hommage bithume de mol s'est ramassé la gueule et on est b content

Écrit par : 0110 | 10/10/2006

Hommage posthun' ing Mes tympans sont morts après avoir été dans la voiture à mon pote Claudy, champion de tunning dimanche dernier sur le parking du Lidl à Gemglou

Écrit par : Kristofer | 10/10/2006

Hommage Béthune Drapeau vert pour la baignade dans ce charmant patelin du Nord pas de Calais

Écrit par : Jules "météo Man" Smet | 10/10/2006

Hommage plein d'thunes Non mon frère c'est pas Foeke

Écrit par : Albert Frère | 10/10/2006

Hommage sans thune Vivez dans la simplicité mes frères

Écrit par : Frère Albert | 10/10/2006

Hommage costume Toujours bé sapé me

Écrit par : Karl Lagerfeld | 11/10/2006

hommage post-urnes Merci à tous les schaerbeekois qui n'ont nin voté pour Johan D.

Écrit par : 0110 | 11/10/2006

Hommage aux burnes Mon gagne pain

Écrit par : Tabatha Cash | 11/10/2006

hommage Sa turne Merci à tout ceux qui ont de la tune de bien vouloir en filer un peu aux réalisateurs

Écrit par : Ed Wood | 11/10/2006

Gilbert fait des émules car ce texte paru dans la DH n'est pas de lui Le 24 juin, L.S. est en manque. D'alcool et de drogue. Il fume 10 joints par jour. Très nerveux, il assène un coup de boule à sa compagne. Bébé pleure. Il l'emmène à la cave en le portant par le cou et le bâillonne au moyen d'un sparadrap pour étouffer les cris.

Écrit par : Un lecteur | 11/10/2006

C'est mon papa (fier fier) http://www.youtube.com/watch?v=CC4M50bzyqQ&mode=related&search

Écrit par : Frédéric Dardene | 12/10/2006

Le nouveau stade des Diables Rouges à Schaerbeek ? (13/10/2006 géniaux.

Écrit par : FB | 13/10/2006

pay attention Fais gaffe Foeke ils vont raser ta champ ou pire le Jimmy's café

Écrit par : RENZO | 13/10/2006

jourzeureux joyeux anniversaire à Hans Cornelis

Écrit par : Hugo Broos | 13/10/2006

J'suis pas sûr (mais j'avais envie de parler de lui) Et bon anniversaire à Alexandre Czerniatinski

Écrit par : Rudy Smidts | 13/10/2006

Moi, je l'aurais donné à Xavier malisse qui veut se réconcilier avec Rochus OSLO Le prix Nobel de la paix a été conjointement attribué vendredi au Bangladais Muhammad Yunus et à sa banque spécialisée dans le micro-crédit, la Grameen Bank.

Écrit par : Justine Hé Nin | 13/10/2006

Nul aux élections, il se met au football (sans plus de bonheur) De Winter s'est blessé à la cheville, mais il sera en mesure d'affronter Mouscron.

Écrit par : Patrick Janssens | 13/10/2006

Est-ce que ça veut dire que les agresseurs auraient dû prendre les haches et la scie plutôt que le fer à repasser pour torturer les victimes? "La nuit du drame, les deux jeunes hommes ont tabassé - avec un gourdin et un fer à repasser alors que, dans la maison, il y avait des haches et des scies - les victimes. Puis, elles ont été poignardées. Enfin, le duo a bouté le feu à la maison"
Est-ce que ça veut dire que les agresseurs auraient dû prendre les haches et la scie plutôt que le fer à repasser pour torturer les victimes?

Écrit par : Le cynisme de la DH | 13/10/2006

Peut-être parce qu'il peut plus lire les Tintin... " Ça fait mal, un homme de 77 ans qui pleure."

PArce qu'un type de 36 balais qui pleure, ça fait bien rire ?

Écrit par : Saule | 14/10/2006

Quelques bières pour fêter ça? Joyeux anniversaire à Bosko Balaban (28 ans ce 15-10-06)

Écrit par : Le patron d'une boîte de nuit de Zzgreb | 15/10/2006

Ha-ppy birddddssday tou youuu Bart Buysse (20a)
Geert De Vlieger (35a)
Wouter Scheelen (21a)

Écrit par : Marylin Monroe | 16/10/2006

Et pour fêter ca, 4 goals dans la face Hazppy Birzdéééé tooo youuu Mister De Vlieger, happy Birzdéééé to youuuu mister De Vlieger...

Écrit par : Marylin Moreau (pom pom girl de Zulte Waregem) | 16/10/2006

happy birthday à.... (dans le foot belge) Il n'y a aucun anniversaire aujourd'hui.

Écrit par : Marilyn Manson | 17/10/2006

Comme Frank Vandenbrouck, je change de nom pour faire du cycliss Suray, le porte-drapeau (18/10/2006)

BRUXELLES Dès le début de la saison, un leader incontesté est apparu : Gil Suray. Si le Brabançon regrettait au début d'être constamment placé dans les grandes courses tout en ne parvenant pas à conclure, il l'a finalement gagnée, sa classique. En remportant la Flèche Ardennaise, en jouant placé dans la plupart des Tours auxquels il a participé et en jouant parfaitement son rôle au Championnat du Mon-de, le Brabançon a été l'incontournable Wallon de la saison. De quoi le récompenser avec un contrat pro de deux ans chez Davitamon-Lotto même si un incroyable imbroglio semble concerner son avenir dans l'équipe du ProTour.


Écrit par : Olivier Suray | 18/10/2006

Un joyeux anniversaire à... Thierry Siquet, Djima Oyawolé, Josemar Dos Santos, David Lemmens, Seth De Witte et Dante Costa

Écrit par : Aimé au tennis | 18/10/2006

Emmanuelle lance le racisme anti-riche Blousons dorés tagueurs (19/10/2006)

© DEMOULIN Des vandales venus des beaux quartiers à Bruxelles

BRUXELLES Ils s'appellent Andrew, Edouard, Axel, Alexis et Brixe. Âgés entre 17 et 21 ans, ces cinq amis ont une passion en commun : taguer ! Mais attention, pour eux, ces fresques dessinées sur les façades des maisons ou magasins n'ont rien de dégradant. Au contraire, il s'agit d'art !

Évidemment, pour les victimes c'est autre chose ! Un tag reste un tag, même si on l'appelle peinture.

Depuis 3 h 45, mercredi, ces cinq copains de bonne famille, qui fréquentent tous le même établissement, ont un nouveau point commun : celui d'avoir passé la nuit au commissariat !

En pleine nuit, ils avaient décidé de quitter la maison cossue de leurs parents, à Braine-l'Alleud, Rhode-Saint-Genèse, Uccle et Linkebeek pour se rendre dans le centre de Bruxelles. Une patrouille de la brigade antiagression avait remarqué la présence d'un jeune homme rue des Minimes. À la vue des policiers, Alexis, 17 ans, a pris la poudre d'escampette. Mais il n'a pas été bien loin. Les policiers ont vite fait de le rattraper. "Pourquoi couriez-vous ?", lui ont demandé les inspecteurs. Et là, Alexis, s'est lancé dans une explication qui vaut ce qu'elle vaut : "J'étais dans la voiture d'un copain qui avait un permis provisoire. Alors, j'ai eu peur et j'ai couru."

Peu convaincus, les policiers ont voulu en savoir plus. Ils sont retournés rue des Minimes et ont vite compris pourquoi le jeune homme avait pris la fuite : il venait de peinturlurer le volet d'un antiquaire, la Galerie des Minimes.

Pendant que les policiers constataient son oeuvre, ils ont entendu le téléphone d'Alexis sonner à plusieurs reprises. C'étaient ses amis. Ses complices mêmes puisqu'ils avaient également tagué le volet. Et impossible de nier puisque des traces de peintures étaient visibles sur leurs mains et leurs chaussures ! Et les cinq copains avaient visiblement des projets artistiques pour la nuit puisque pas moins de 30 bonbonnes de peinture ont été trouvées dans leur voiture.

Une nouvelle fois, ils ont tenté d'expliquer leur geste en parlant d'art. Ils ont évoqué qu'en dessinant le ciel, ils avaient l'impression de s'évader. Le propriétaire de la galerie d'art, du vrai celui-là, n'a pas apprécié. "Pour moi, il s'agit de dégradations et c'est tout." Plainte sera déposée, si bien que les cinq copains (ou leurs parents qui visiblement ne se sont pas inquiétés de l'absence de leurs enfants en pleine nuit) devront d'ici peu dédommager leur victime.

Emmanuelle Praet


Écrit par : Sylvia Kristel | 19/10/2006

Les commentaires sont fermés.