07/03/2007

Merci Gilbert

Après plusieurs essais, les Pichnets ont bien dû admettre que leur reprise de "Voyage au boût de la nuit" de Dis-moi Céline Lezanné'onpassé était un peu longuette et complètement déprimante.  La mort dans l'âme, Lorenzo rentrit donc chez lui pour plancher à la création d'un nouveau tube.  Teddy lui proposit une reprise reggae de "The Final Countdown" de Europe alors que Foeke préférait reprendre "La chevauchée des Walkyries" de Wagner à cappela.  Bref, ça se disputait et ça se chamaillait encore chez Les Pichnets lorsque Jimmy et Willy, en pleine partie de poker, proposirent à Lorenzo d'écrire une chanson à la manière de Gilbert Dupont.  "Génial" s'écriva Lorenzo.  Il se metta donc à rédiger son futur tube :

 

"quand elle sortit dans la rue en hurlant comme une bête

Il fallu la retenir par ses cheveux accrochés à sa tête

Mais comme elle avait été violée par Abdellah N., 20 ans, né le 21 mars 1986

Et son complice Jawad E., 20 ans, né le 7 juillet, 1986 et domicilié à Sint-Jooris

On eut pitié d'elle pask'en plus personne ne faisait rien pour l'aider

Elle gagnait 750 € par mois alors que son voisin qui fout rien au chômage

Il touche plus qu'elle

Il touche plus qu'elle"

 

La suite parlera de la rencontre de l'héroïne avec un mécène chinois, un futur acteur belgo-italien installé à l'île Maurice, un ex-footballeur mangeur de tartines de choco et une journaliste perverse de la DH.

Le public se réjouit déjà et les candidats aux victoires de la musique tremblent à l'idée de voir Les Pichnets remporter tous les prix...

 

images

 

 

17:20 Écrit par Booy Teddy dans Musique | Lien permanent | Commentaires (75) |  Facebook |

Commentaires

Réalité du show biz et réalité d'entreprise Johnny n'est pas belge
Johnny s'est fait viré

Écrit par : Josip Weber | 07/03/2007

En tout cas, je ne veux pas le maillot de ce macaroni de Sterchele Le maillot du GBA au Burkina
07/03/2007 - 12:48 - Yonni - 653 fois

Suite aux faits de racisme qui ont sali le club ces dernières semaines, le direction du Germinal Beerschot a décidé d'offrir un jeu de maillot à une équipe de jeunes du Burkina.

Écrit par : Un jeune burkinabé | 07/03/2007

Torturé et violé par ses potes (07/03/2007) Merci les gars.

Écrit par : Friends | 07/03/2007

Vu hier sur AB3 (Saga - je sais c'est naze mais je suis tombé dessus en zappant) "Je n'ai peur de rien, j'en ai marre que les gens ai peur du chomage..."

Merci Guy, si toi t'as pas peur, alors j'ai plus peur non plus...

Écrit par : Guy Marchand | 08/03/2007

Spitch du dernier Gilbert Dupond Arrestation d'un perpète recyclé... juriste (08/03/2007)

© DEMOULIN Condamné à perpétuité, libéré après 10 ans, il s'institue conseiller juridique et filme du porno pour le Net

confirme que Francis Verzar, 44 ans

Condamné à perpète en 1991, libéré en 2001 (durée de la perpétuité à la belge : 10 ans !).
...
Sur ses cartes de visite, il ajoute : conseiller juridique et financier. Dans les Pages Jaunes de 2006-2007, F. Verzar, habitant au 1 avenue du Prince d'Orange, figure à la rubrique 5495-Conseils juridiques (l'adresse est celle d'une brasserie connue à Uccle, NdlR).
...
Sorti de prison fin 2001, Verzar roule en Mercedes 600 (couleur prune). Pour les pleins, le juriste d'Uccle, souvent à court, tape ses clients.
Battue et cravachée


Son dernier projet ? Obtenir une allocation de handicapé. Il prétexte une peur phobique des ascenseurs pour escroquer l'Inami. Il doit de l'argent partout. Ne parvient même plus à payer le gaz et l'électricité de son appartement 2, rue des Artistes.
...
Une femme l'accuse de l'avoir séquestrée, battue et même cravachée. Il est question de vidéos pornos, de films X vendus sur Internet.

Nouvelle plainte en mai, puis en août de l'an passé. Francis Verzar participe à ces propres scènes avec des femmes qu'il attire, prostitue à 200 euros (garde l'argent pour lui et paie les filles avec de la cocaïne). Stups et proxénétisme, résume le porte-parole Jos Colpin.
...
Le 5 février 1991, Verzar est condamné à perpétuité aux assises de Liège pour les meurtres à Anvers de deux diamantaires. Son coaccusé, un néonazi du Westland New Post, fut condamné à mort. La différence en Belgique entre un perpète et un condamné à mort ? Le condamné à mort a fait 12 ans, 15 mois de plus que le perpète.

Écrit par : Hugues Dayez | 08/03/2007

Euh, Rik, ce n'était pas qu'une question de kinésithérapie, tu sais... ...
"Il y a quelques jours, Lieven Maesschalck, chez qui j'ai effectué la plus grande partie de ma rééducation depuis novembre, m'a avoué qu'il était surpris que je sois revenu si vite. Moi, je n'ai jamais douté. Le premier jour, à Gap, j'ai songé à Johan Museeuw, au fait qu'après son accident, il a encore eu une belle carrière. Je n'ai eu qu'un coup de blues, c'est quand on m'a enlevé les vis du genou car, du jour au lendemain, je me suis retrouvé à nouveau à zéro. "
...


Si je peux t'aider, je connais certaines personnes...

Écrit par : Johan Muséou | 08/03/2007

Kangourous, je serai votre gourou Inquiétudes pour le Mondial 2010
On apprend aujourd'hui de la bouche de Malcolm Simpson, un des responsables de l'organisation du Mondial 2010, que la construction de certains stades risque de prendre un gros retard. "Il y a des problèmes avec la fourniture de matériels. Et concernant les acquisitions, le risque est grand. Des litiges sont possibles en raison de mauvaises évaluations techniques et un retard dans la préparation des documents d'adjudication" a indiqué Simpson.

Il y a de cela plusieurs mois, l'organisation du Mondial 2010 en Afrique du Sud avait déjà été mise en doute. On évoquait à l'époque une possible organisation du Mondial 2010 en Australie. N'empêche que si ces rumeurs se confirment, l'Australie pourrait sauter sur l'occasion pour organiser le plus grand événement sportif après les Jeux Olympiques !

Écrit par : Alin Courtois | 08/03/2007

Happy birsssssdayy tooo youuuu... Koen Daerden (25a)

Écrit par : Jos D. | 08/03/2007

L'équipe des bagarreurs Gardien : Schumacher (1/2 finale de la coupe du monde 82)
Défense : Dupré (ex hooligan, voir Le Soir), Materazzi, Régis Genaux, Lorenzo Staelens (qui avait traité Kluivert de bougnoule tueur d'enfant)
Milieu : Sergio Conceicao dit "coup de vent", Zinédine Zidane dit "coup de boule", Manu Karagiannis, Rachid Belabed (agression d'un journaliste anti-terroriste à la sortie de l'émission controverse)
Attaque : Kluivert (crachat sur Staelens), Gilles De Bilde

Écrit par : Mike Tyson | 08/03/2007

Belle réaction face au journalisme bas de gamme Mais peut-onse réjouir de la violence dans nos écoles? Non, mais Manu qui a peur, quand même...



Ertan, 17 ans, a été blessé à l'abdomen par un autre élève de 15 ans

SAINT-JOSSE Nouvelle agression au couteau dans une école. Hier matin, sans que personne ne remarque rien au sein du lycée Guy Cudell, à Saint-Josse, Ertan, un jeune homme de 17 ans, a été poignardé dans l'abdomen. Son agresseur, Naicol, 15 ans, a été interpellé sur place.

"Ertan n'a rien fait, il n'y a pas eu de bagarre. L'autre est arrivé comme ça et a planté le couteau", nous explique le papa du jeune homme, qui a été transporté de toute urgence à la clinique Saint-Étienne. "Il a été opéré, il est pour l'instant aux soins intensifs."

Par chance, les jours du jeune homme ne sont pas en danger. Ertan et sa famille sont arrivés de Bulgarie l'an dernier. Il avait été placé dans une classe spécialisée afin d'y apprendre le français. Tout comme son agresseur, Naicol, qui ne parle qu'espagnol.

Histoire d'en savoir un petit peu plus sur cette agression, nous avons décidé de nous rendre à l'école. Dès notre arrivée, nous avons compris que c'était une mauvaise idée. Un groupe de jeunes se trouvant devant l'établissement nous avait repérés. Comprenant que nous étions journalistes, ils ont lancé dans le hall des boulettes de papier en aluminium, contenant du papier en feu, qui ont enfumé toute la pièce en quelques secondes !

Lorsque nous avons quitté l'école, le comité était encore là. En plus grand nombre. "Vous êtes là pour le jeune qu'on a planté ce matin ?" Effectivement. Que dire d'autre ? "Ça ne vous regarde pas. On fait ce qu'on veut ici. C'est notre école. Dégagez."

Nous avons bien tenté d'expliquer que nous étions là pour avoir des commentaires et non pas pour accuser ou stigmatiser quiconque. En vain, le groupe, qui se refermait de plus en plus, est devenu très agressif. "On va te planter aussi", dit un des agresseurs, nous faisant fuir. À cet instant, les jeunes se sont emparés de canettes, de bouteilles et nous les ont jetées à la tête. Pendant ce temps, un autre tentait de voler notre appareil photo... La police a été appelée. Trois jeunes ont été interpellés.

Emmanuelle Praet

Écrit par : Manu Tchao | 09/03/2007

On n'en parle plus assez mais... Que devient Missé Missé?

Écrit par : Gilbert Montagné | 09/03/2007

Message codé et privé et caché pour R Voir la vie en rouge samedi?

Écrit par : F | 09/03/2007

Pour le plaisir, un p'tit Gilbert quotidien Pietro Allatta encore inculpé (09/03/2007)


© BELGA Le manager inculpé mais libéré sous condition : le pit-bull de Chapelle ne pourra plus parler d'Anderlecht (sauf en bien)



BRUXELLES Selon nos infos, M. Pietro Allatta, celui-là même qui depuis des mois tient des propos très désobligeants pour le Sporting d'Anderlecht et son manager Herman Van Holsbeeck, a passé, hier, une très mauvaise journée.

En début de matinée, Allatta était convoqué à la police judiciaire fédérale de Bruxelles. Allatta, qui n'est pas homme à se soustraire, s'est présenté au 1, square Victoria Regina. L'entretien dura. En début d'après-midi, la juge d'instruction, Mme Isabelle Panou, le faisait mettre à sa disposition.

En début de soirée, enfin, nous apprenions que Pietro Allatta était inculpé de calomnie et/ou diffamation. En fait, sur le plan technique, la juge l'avait placé sous mandat d'arrêt pour ensuite délivrer une ordonnance de libération, imposant comme condition qu'Allatta s'abstienne désormais de toute déclaration à l'encontre des Mauve et Blanc.

C'est la seconde fois en un an que Pietro, dit Pierrot, Allatta, 53 ans, de Chapelle-lez-Herlaimont (mais souvent au Conrad avenue Louise, NdlR), est inculpé, à Bruxelles. En effet, l'an passé, ce personnage haut en couleur était inculpé dans le dossier de la juge Silvania Verstreken. Pietro avait passé trois jours en prison avant d'être libéré.

Hier, il s'en est fallu de peu que le scénario ne se reproduise. Pietro Allatta a eu chaud. Il s'en sort inculpé et libre mais à la condition de se taire. C'est une contre-attaque d'Anderlecht. Car, en effet, la décision a été prise par Mme Panou, la juge, à la suite d'une plainte déposée par Anderlecht et son manager, M. Van Holsbeek, via l'avocat ténor Daniel Spreutels. L'autre ténor, Me Olivier Martins, qui défend le pit-bull de Chapelle, se refusait, hier soir, à tout commentaire.

Ce rebondissement pourrait, et même devrait, remettre en cause la sortie imminente (fin de ce mois) du livre de révélations que Pietro Allatta prépare avec un journaliste. Dans l'ouvrage, il devait être abondamment question du Sporting.

Dans des émissions de télé (Reporters sur RTL/TVI) et divers articles (La Libre Match), Allatta se répand sur le grand club qu'il accuse d'utiliser des méthodes mafieuses. Si ce livre sort tel quel, nul doute qu'il y aura des soucis.

Allatta, que nous cherchions à contacter jeudi après sa sortie du parquet, décidait de se taire dans toutes les langues.





Gilbert Dupont


Écrit par : Herbert Léonard | 09/03/2007

Message codé pour F Pas d'novia du moustatcho

Écrit par : R | 09/03/2007

Pour R Vo povez nin l'appeller en direk? (désolé ma c po une chose vitale -borkelmans-)

Écrit par : F | 09/03/2007

From R to F Tote façon, si pas de stade, on trovra une télé. Non?

Écrit par : R | 09/03/2007

Si Farazijn avoue également, tous mes rêves s'écroulent Nico Mattan avoue, à demi-mot , s'être dopé (09/03/2007)


© BELGA L'ancien vainqueur de Gand-Wevelgem, toujours en activité, en parle dans une interview

Écrit par : Rodrigo B | 09/03/2007

J'avoue aussi Oui j'ai participé à des orgies sexuelles mais que celui qui ne l'a jamais fait me jete la première pierre

Écrit par : Patrick Sébastien | 09/03/2007

R to F désolè
Tonnia demé?

Écrit par : R | 09/03/2007

Neufchateâu Oui j'ai déconné 2-3 fois mais que celui qui ne l'a jamé fé me jette la première pierre

Écrit par : Marc Dutroux | 09/03/2007

les bons comptes font les bons amis Je suis le 14000ème visiteur du blog. Je reviendrai quand 2999 autres seront passés...

Écrit par : Josip W. | 09/03/2007

message à Nico Mattan hooouuuuuhouuuuuu c'est un scandale

Écrit par : Lance Amstrong | 09/03/2007

Le pot pourri belge Nico Mattan est la honte de la profession

Écrit par : Ullrich, Basso, Vandenbroucke, Muséou, Virenque, Landis et les autres | 09/03/2007

c'est une honte et je jete la première pierre Pierre qui roule se dope pour grimper le mont ventoux

Écrit par : le peleton cycliste | 09/03/2007

Trouvé sur un forum de l'ULB... Papier toilette : la Dernière Heure toujours n°1 des ventes
La DH est toujours le papier toilette n°1 en Belgique francophone. Scandale : ce matin, les 80 000 rouleaux exposés en librairie étaient déjà souillés de matière fécale. D’après des témoins, ça en deviendrait une habitude.

On connaissait déjà le ton « populaire » singulier du quotidien belge francophone la Dernière Heure. Car à la rédaction de la DH, « populaire » signifie souvent racoleur, voyeur, charognard. Là-bas, le fait divers est élevé au rang d’information nationale. L’analyse des faits est laissée au soin de la vraie presse. Car un journal populaire ne se soucie guère d’expliquer les faits ou de les resituer dans son contexte économique, social, culturel ou politique. Ces quatre termes ont d’ailleurs été définitivement bannis de la ligne éditoriale. A l’explication, la DH privilégie le compte rendu le plus sordide, si possible agrémenté de détails sanguinolents, surfant ainsi des deux pieds sur une vague sécuritaire qui fait les choux gras d’une ultra-droite qui ne s’est jamais aussi bien portée. On a beau appeler cela une presse populaire, il faut bien avouer qu’il s’agit le plus souvent d’une propagande populiste primaire.

Accusations non fondées ? Il suffit de lire les tracts du Vlaams Belang. Ils sont truffés d’extraits d’articles de la DH, soigneusement référencés. Je ne serais d’ailleurs pas surpris que chaque ordinateur de la rédaction dispose d’un raccourci clavier spécial pour taper « le suspect d’origine maghrébine »…

Ce jeudi 1er mars, la DH a franchi un nouveau pas dans la course au « populaire ». Jusqu’ici, les scribouillards maison se contentaient de fouiller la merde. Mais depuis aujourd’hui, ils chient eux-mêmes dans le bac avant de distribuer leur PQ. On savait qu’il fallait se pincer le nez pour lire la DH, il faut aussi désormais s’armer de gants en plastic et d’un flacon d’eau de Javel.

Ze drame
Le mercredi 28 février, à Nivelles, une mère a égorgé ses cinq enfants pendant que leur père se trouvait à l’étranger. L’occasion était trop belle pour le concurrent principal de Lotus fraîcheur lavande. Vite, on déroule la règle du mort au kilomètre. Bingo ! Pas le temps de replacer le drame dans son contexte (dépressive, la mère semble avoir été ignorée des services sociaux, ce qui aurait mérité un article sur le manque de moyens du secteur non marchand qui, tiens tiens, défilait encore dans nos rues il y a quelques jours). J’ose à peine imaginer la tronche du rédac chef de la DH si un stagiaire lui avait proposé le sujet. Que nenni, on confie le thème à Gilbert Dupont, spécialiste maison de la colique journalistique qui, hasard du calendrier, souffrait justement d’une gastro-entérite avancée en cette fin d’hiver. Résultat ce matin dans les kiosques.

Pour attaquer son sujet, Gilbert Dupont ne trouve rien de mieux que de s’en prendre à la famille des victimes. Il se rend donc chez la sœur de la meurtrière présumée (et accessoirement tante des 5 victimes) et lui « annonce l’horreur ». Il ne lui reste plus ensuite qu’à retranscrire les réactions d’une femme en état de choc, qui « hurle, comme une bête. Quitte la maison, s'enfuit en rue. Il faut la rattraper, la convaincre de rentrer. »

Fier de ce bel étron mais persuadé que ses intestins peuvent encore mieux, Gilbert se permet de relater une accusation douteuse sur les absences prétendument prolongées d’un père « depuis un mois (…) en vacances en Algérie », père qui soit dit en passant, vient de perdre ses 5 enfants. Non content d’avoir piétiné la dignité humaine d’un coup de plume puante, il enchaîne service-volée sur le passé de la mère, son enfance difficile et ses rapports délicats avec ses parents. Les mouches à merde se régalent. Avant de lâcher sa dernière caisse, Gilbert nous rappelle qu’il est aussi un grand expert de la psyché :

« Du portrait que Catherine fait de sa soeur, il ressort déjà que Geneviève relèvera de la Défense sociale. La procédure sera longue mais il étonnerait que les experts qui l'examineront, dans les semaines qui viennent, ne préconisent pas l'internement. »

Rappelons que comme tout grand psychiatre qui se respecte, Dupont tire ses conclusions d’un seul témoignage, celui d’une femme sous le choc qui vient d’apprendre que sa sœur aurait égorgé ses cinq gosses. Bataille et Fontaine ont trouvé leur maître, Pernaud se prosterne.

Dernier gaz : Gilbert se la joue raisonnable, soulevant la question que tout journaliste respectable aurait posée en guise d’introduction :

« Geneviève (…) avait besoin d'aide, c'est évident. Comment personne n'a-t-il rien vu ? Comment aucun service social n'est-il intervenu ? »

Bravo Monsieur Dupont. Vous venez de signer de votre croupe fumante l’article le plus merdeux qu’il m’ait été donné de lire. Vous pouvez être fier : vous venez encore de sauver votre lectorat de la méningite. Je pense que vous avez mérité votre place au Panthéon du caca-journalisme, celui qui ignore toute règle éthique au profit d’une prose imbibée d’un brin de voyeurisme, d’un bouquet de sensationnalisme mais surtout dépourvue du moindre recul, du bon sens le plus élémentaire.

Au nom des centaines de diplômés en journalisme qui échouent sur le marché de l’emploi chaque année, je vous invite, Monsieur Dupont, à prendre votre retraite au plus vite. Sur ces hauts faits d’armes, rangez votre plume coulante et profitez des beaux jours de la vie. Si l’envie vous en prend, suivez les traces de Pierre Bellemare. Je suis sûr qu’il y aura toujours des vautours pour lire le fruit de vos élucubrations.

Mais par pitié, arrêtez de maculer la profession de vos articles scabreux.

* * *

Écrit par : Bataille et Fontaine | 09/03/2007

Petits effrontés ! Encore des utopistes qui rêvent d'être engagés au Monde ou à LLB et qui sont jaloux du succès de notre ami Gilbert !

Ils ont toutefois raison sur un point: j'ai bel et bien une touche clavier pour "le suspect d'origine maghrébine". Mais vous n'imaginez pas comme ça me fait gagner du temps...

Écrit par : Manu Praet | 10/03/2007

Que sont-ce-t-ils devenus? Quelqu'un a des nouvelles de Gunther Hofmans?

Écrit par : Emile Mpenza | 12/03/2007

Je sais ! Il paraît qu'il a arrêté de jouer, est devenu pilier de comptoir et a pris 200 kilos. Ah non, pardon, ça, c'est Philippe Albert.
Non, Gunther est, en fait tombé dans la dèche. Il a même dû revendre ses crampons porte bonheur et sa moustache pour pouvoir payer les traites de sa caravane à Mont-saint-André.

Écrit par : Mike Verstraeten | 12/03/2007

le gang Bailly Avec me, Gunther a créé le gang des anciens joueurs de D1 moustachus. On compte déjà quelques membres : Bruno Versavel, Alain Van Baekel, Lucas peruzovic, Alex Querter, Philippe Albert, les frères Millecamps, Ludo Coeck

Écrit par : Marc Vander Linden | 12/03/2007

Moi aussi ! Quand je serai grand, je pourrai vous rejoindre, alors? Parce que, maintenant, je n'ai pas encore les poils de moustache qui poussent. Mais maman dit que c'est pour bientôt. Et après, je pourrai aussi aller voir les putes comme mes potes de Hambourg, qu'elle dit.

Écrit par : Vincent Kompany | 12/03/2007

Critique littéraire LES TUEURS
Dinant (Belgique), le 13 mars 1982. Dans la rue Sax, deux inconnus s'encourent de l'armurerie Bayard où ils viennent de dérober une arme destinée à la chasse au canard. La canardière servira à la chasse à l'être humain.

Alost, le 9 novembre 1985. Ce soir-là, la démence et l'épouvante atteignent leur sommet au Delhaize de la Parklaan où huit personnes sont fauchées au riot gun sur le parking du supermarché. En moins de quarante mois, vingt autres innocents avaient déjà été les victimes d'une bande insaisissable d'assassins que la presse belge, faute de mieux, a baptisés "les tueurs du Brabant".

La minutieuse enquête menée par les auteurs de ce dossier sur la trace des tueurs du Brabant entraîne le lecteur dans l'intimité de la "filière boraine", dans le sillage de la "bande De Staerke" et sur les stands de tir du practical shooting. Il l'invite à assister aux entraînements de militants d'extrême-droite dans les bois de la Houssière et aux réunions secrètes du S.A.C. à Bruxelles.

Chronique du grand banditisme belge, il lui fait découvrir les luttes intestines qui ébranlent la pègre et l'itinéraire sinueux emprunté par d'anciens gendarmes décidément pas comme les autres.

. .

Intérêt de lecture : 9/10

. .

Fondé sur des informations exclusives, ce livre ne révèle pas seulement les secrets d'une enquête judiciaire sur les bains de sang hallucinants du Brabant wallon. Il est aussi un récit passionnant qui dépasse toutes les oeuvres de fiction qu'on aurait pu imaginer.

Gilbert Dupont, l'auteur, est licencié en droit et journaliste au service enquêtes et reportages du quotidien belge "La Dernière Heure".

Écrit par : Thierry Belfroa | 12/03/2007

Et ma moustache, elle vous plaît pas ?! Encore une initiative destinée à ostraciser les Germanophones, ça !

Écrit par : Harald Heinen | 12/03/2007

La fragmentation, l'avenir du journalisme Un service enquêtes et reportages, et pourquoi pas un service recoupages d'informations tant qu'on y est ?
Sans parler du service "tolérance à l'égard des étrangers qui sont nos frères même s'ils sont plus bronzés que nous" qui est en cours de création et devrait être dirigé par Manu Praet.

Écrit par : Christian Carpentier | 12/03/2007

Heinen Ken Harald Heinen! Je l'avais oublié celui-là. Mais je suis sûr que moi aussi j'ai été oublié

Écrit par : Ian Feuer | 12/03/2007

Lu dans le Soir Les rédactions de Vers l'avenir, de la DH, de la Libre, du Soir et de Sport magazine ont décidé de ne publier aucune photo de match avec des joueurs portant le maillot de Charleroi. Les journalistes sportifs des médias concernés qui couvrent le Sporting de Charleroi en ont plus qu'assez des méthodes de Mogi Bayat, manager général du club, et des membres de son entourage à leur égard : insultes fréquentes, menaces voilées, mépris, traitements discriminatoires. Aucun dirigeant de club ne se comporte comme à Charleroi.

Écrit par : Frank Defays | 12/03/2007

Chochottes ! Quid de la Nouvelle Gazette ?

Écrit par : Abbas B. | 12/03/2007

Dur d'avoir été une star et de ne jamais avoir été une seule fois cité sur votre blog!

Écrit par : Francis Severeyns | 12/03/2007

Nos victoires de la Musique à nous Meilleure chanteuse : Mélody (avec "Le Prince du roller")
Meilleure chanson originale : "standard champion" par Pitta, Mirko et le kop
Meilleur concert : Sénateur Wilmots en 1ere partie des Pichnets

Écrit par : Les Pichnets | 12/03/2007

ça va vous ça va vous?

(dit-il d'un façon langoureuse alors que c'était s' soeur au téléphone et non s'coumère.)

Écrit par : le beau frère | 12/03/2007

réponse au beauf oui merci

Écrit par : la coumère | 12/03/2007

Pas d'Pauwels au soir mais du Pickels Merte ma gonzesse a invité des zamis à elle à mindger au soir alors qu'y'a Studio à la télé! Bonjour l'angloisse!

Écrit par : Renzo | 12/03/2007

no problemo T'inquiète, mon ami !
Studio passe dans toutes les télés. Suffit de se brancher sur Canal Thans.

Écrit par : Jean-Michel Larqué | 12/03/2007

la Thans ion à son (Michel le) comble T'es largué Jean-Michel (JM Largué), quand femme invite des gens, c'est télé éteinte dans toute la mondjonne. P-e que je pourrai voir la redif...
Sinon bjour à Pauwels de ma part

Écrit par : Renzo | 12/03/2007

Mon gamin Roger Nilis : ''Le PSV Eindhoven s'est déjà informé au sujet d'Arne'' (13/03/2007)

Pourquoi le grand-père Nilis voit en Arne un nouveau Luc

ZONHOVEN Après le grand-père Roger (à Saint-Trond) et, surtout, le papa Luc (notamment à Anderlecht et au PSV), c'est au tour d'Arne Nilis de faire vibrer les stades. Arne n'a que 16 ans, depuis le 27 février, et joue - comme nous l'écrivions dans le journal de samedi - au Racing Genk.

Arne et Luc ne veulent pas accorder d'interviews mais Roger ne peut cacher son admiration pour son petit-fils. Pendant sept ans, il lui a don- né des entraînements individuels.

"On recommençait toujours les mêmes exercices , dit Roger. Passements de jambes, tirs au but, crochets. C'est la seule manière d'apprendre les techniques de base. Si un gosse ne sait pas encore contrôler un ballon aérien à douze ans, il ne jouera pas plus haut qu'en séries provinciales en étant adulte."

265 buts en diablotins

Jusqu'à ses dix ans, Arne Nilis jouait dans le petit club de Melosport, à Zonhoven, où il a marqué 265 fois en trois saisons en diablotins. Puis, il est parti à Genk, tout en allant à une école de football. "Il doit obtenir son diplôme , clame Roger. Les meilleurs joueurs sont intelligents. Et s'il se blesse gravement, comme Luc, il faut qu'il ait autre chose..."

Mais si tout va bien, Arne devrait percer. "Il a une bonne vision du jeu, il trouve ses équipiers les yeux fermés. Il donne des passes de quarante mètres comme son papa. Mais il est plus fort mentalement et il a un meilleur jeu de tête. Le danger, c'est qu'il soit trop comparé à Luc, surtout quand cela tourne moins bien. C'est pour cela que c'est mieux qu'il reste un peu dans l'ombre. Son papa, qui travaille avec les jeunes au PSV, le protégera bien. D'ailleurs, le PSV s'est déjà informé."

Son coach, Van Geneugden : "Dans la lucarne, de 30 mètres"

Mais aujourd'hui, Arne est bien à Genk, le club belge qui possède la meilleure école de jeunes, où Ronny Van Geneugden (l'ex-joueur de Lommel au formidable pied gauche) est coordinateur et coach des espoirs.

"Arne a une bonne technique, une bonne vista et une bonne frappe des deux pieds, estime-t-il. S'il progresse encore, il est un des joueurs qui pourraient faire le pas vers le noyau A. Je dis bien un des joueurs. Genk a beaucoup de jeunes talents, comme Jelle Vossen, qui a marqué contre Roulers. C'est dommage que vous vous acharniez sur Arne parce qu'il est le fils de Luc Nilis."

"Cela dit, je reconnais Luc quand je le vois jouer", indique Ronny Van Geneugden. "Contre Beveren, il a marqué un but à la Nilis. Ayant reçu le ballon sur le flanc gauche, il a fait un crochet du pied gauche et a lobé le gardien des trente mètres, en plein dans la lucarne."

Et les points qu'il doit améliorer ? "Il doit travailler sa vitesse sur les premiers mètres, sa mobilité et sa force dans les duels. Il s'entraîne avec les espoirs mais joue les matches avec les garçons de son âge. Sauf quand il y a une place libre avec l'équipe B, comme contre Beveren ou à Anderlecht."





Yves Taildeman

© La Dernière Heure 2007

Luc à 16 ans en équipe A en D2

ZONHOVEN Tout comme Arne, Luc était un phénomène en étant petit. Avant de signer à Winterslag, à 12 ans, il avait dû passer un test. Pour convaincre l'entraîneur, il lui avait mis deux petits ponts . Et malgré le fait que ce coach jurait que cela ne lui arriverait plus, il lui en avait mis un troisième. Henri Depireux, entraîneur de Winterslag en D2, lançait Luc dans l'équipe A à l'âge de 16 ans, où il marquait déjà quelques buts exceptionnels lors du tour final. C'est Raymond Goethals qui avait conseillé à Constant Vanden Stock de l'acheter en 1986.




Écrit par : Luc Nilis | 13/03/2007

Attention, tout de même T'as de la chance, Luc. Mais fais gaffe quand même : quand ton Arne se sera payé sa première Porsche et n'aura plus besoin de toi pour le conduire aux entraînements, il n'hésitera pas à témoigner contre toi au tribunal. C'est moi qui te le dis !

Écrit par : Erwin VDB | 13/03/2007

Mogi Bayat offre le champagne Happi Beurzdé Tim Smolders

Écrit par : Stijn Stijnen | 13/03/2007

Noooon? Mais sine Caglioni positif à la cocaïne
Le gardien de Messine Nicholas Caglioni a été contrôlé positif à la cocaïne, a annoncé lundi le Comité national olympique italien (Coni).
Le joueur avait été contrôlé à la suite du match de championnat contre Catane, le 11 février.

Écrit par : Coca cola | 13/03/2007

Le cours du jour Encore une belle leçon de journalisme. Mais, cette fois, point de Gilbert Dupont pour nous indiquer la voie à suivre mais un autre de ses disciples.
En résumé, quand on n'est pas certain d'une information, plutôt que de la recouper, on écrit "selon nos sources".
De même, on n'omet pas de préciser qu'on a énormément travaillé en citant un "par nos soins" au moins une fois par papier.
Enfin, on n'oublie pas de faire le gentil avec la justice (fournisseur de premier ordre des articles qui feront la une demain et les jours suivants) et la maréchaussée en stipulant bien que sa décision de perquisitionner n'est sûrement pas anodine (heureusement parce que s'ils débarquaient chez moi un lendemain de match des Diables, ils postuleraient qu'on y organise des grosses orgies alors que non, c'est plutôt le contraire, on boit pour oublier).
Voilà. J'espère que tout le monde a bien compris. La prochaine fois, ma copine Manu vous expliquera comment rapporter le témoignage d'un mort et comment interpréter les aboiments d'un chien qui a été témoin de faits particulièrement atroces mettant en jeu la responsabilité présumée par ses soins d'une personne d'origine maghrébine (cfr la touche du clavier prévue à cet effet).



Quinze agents ont débarqué chez le médecin hier après midi. Ça chauffe !


BRUXELLES Hier, à l'heure de boucler cette édition, nous étions en mesure de confirmer une perquisition menée chez le docteur Schaar, dans la Région bruxelloise.

Comme on le sait, Michel Schaar consulte et reçoit ses patients dans son cabinet situé à Forest (voir ci-dessous). Selon nos sources, quinze agents de police ont débarqué chez le parrain des cinq enfants assassinés par leur mère voici quinze jours à Nivelles. Les patients présents dans la salle d'attente ont été priés de quitter les lieux.

La descente s'est produite hier après midi, à 14 h 30. Consultés par nos soins, ses avocats, les deux pénalistes bruxellois Mes Didier De Quévy et Frédéric Clément de Cléty, ont confirmé les faits : "Demain (NdlR : lire mercredi), nous allons déposer notre demande de constitution en partie civile. Et surtout, nous allons déposer une requête en consultation de dossier afin d'y avoir accès librement".

Bref, ça chauffe. L'enquête rebondit. Quel est le rôle exact du Dr Schaar ? L'enquête devra le déterminer. Mais, une chose est sûre, la démarche de la justice d'organiser une perquisition n'est certainement pas anodine. Reste à savoir ce qu'ont emporté les policiers.

A priori, les enquêteurs ont concentré leurs efforts sur trois pôles. Le premier visait à récupérer l'entièreté des polices d'assurances-vie, tant celles qui visent le médecin que celles de Bouchaib et de Geneviève. Selon nos sources, les bénéficiaires de toutes les polices du docteur étaient soit le couple Bouchaib-Geneviève, soit les enfants disparus.

Secundo, les policiers ont également emporté la comptabilité de Michel Schaar. Cela inclut bien évidemment les fiches de salaire de Bouchaib (NdlR : pour rappel, le papa des enfants travaillait pour le Dr Schaar).

Tertio, les dossiers médicaux des enfants ont également été saisis.

En un mot, cela fait beaucoup. Le Dr Schaar, lui, est désormais psychologiquement perturbé. "Il se sent coupable" , nous a confié son avocat, Me Didier De Quévy. "Et c'est désormais une certitude que nous allons déposer plainte pour diffamation, cela ne fait plus l'ombre d'un doute."



Philippe Boudart

Écrit par : Hubert Leclercq | 14/03/2007

Un p'tit creux Philippe? La faim arrête Gilbert (14/03/2007)


© BELGA Paris - Nice. À l'attaque, le Liégeois a été victime d'une fringale

Écrit par : Docteur Mabuse | 14/03/2007

Petit test : qui de nous a écrit cette phrase? Selon nos informations, le notaire qui est également président de la Fondation contre le cancer, est soupçonné (il est bien évidemment présumé innocent) de diverses infractions

Écrit par : Gilbert, Emmanuelle et Michaël | 14/03/2007

Les vraies valeurs enseignées par la DH Policiers griffés et frappés (14/03/2007)

Les policiers en voient de toutes les couleurs : les agressions sont quotidiennes dans toutes les zones



BRUXELLES Pas un jour ne passe sans qu'un de nos policiers ne soit victime d'injures, d'outrages ou de menaces. "Fils de p..., je vais te p... ta g..., sale flic, sale Belge" sont certaines des insultes les plus courantes. Tout en effectuant leur travail, sauver des vies, arrêter les voleurs, veiller à la sécurité des uns et des autres, les policiers sont pris à partie par certains individus n'ayant aucun respect pour l'autorité. Pis, l'uniforme semble avoir un effet inverse : il énerve davantage qu'il ne dissuade.


Écrit par : Nicolas Sarkozo | 14/03/2007

Digne de moi A la lecture du magnifique article qui suit, je n'ose imaginer ce que donnerait un papier écrit dans la même veine sur quelqu'un comme le Krollo... Vu les titres des chansons du groupe qui le supporte depuis tant d'années, j'ai déjà peur du sujet de l'article...




Le chanteur malheureux jugé (14/03/2007)

"Même s'il n' avait pas de marteau", le tribunal a condamné le sosie de Clo-Clo à une peine de 3 ans avec sursis

BRUXELLES Comme d'habitude , le tribunal a rendu un jugement implacable : trois ans de prison avec sursis pour le sosie de Clo-clo, François Vincent. Le coprévenu, Alex Bohm, écope d'une peine plus sévère : 5 ans avec sursis.

Les deux hommes étaient accusés de faits de moeurs à l'encontre d'un même mineur de 15 ans au moment des faits. Si le chanteur malheureux n'était accusé que d'attouchements, Alex Bohm, le parrain de la victime, répondait, lui, carrément de viols.

Du lundi au soleil au mardi au tribunal , le coup fut rude pour le sosie de Clo-clo. On s'en doute. Lui qui disait ne pas comprendre l'acharnement dont il faisait l'objet, lui qui déplorait être le mal-aimé .

D'autant plus que la victime avait témoigné dans le dossier. Et cela avait été relevé par l'avocate du chanteur, Me Delphine Paci. L'adolescent n'a pas déposé plainte contre l'artiste. "Il était consentant et on s'est juste enlacés, c'est tout" , avait expliqué François Vincent.

Rappel des faits. 2004 : cette année-là , tout s'effondre pour le sosie. Le chanteur malheureux est arrêté, jeté en prison. Pendant 33 jours. Lorsqu'il a une communication téléphonique à la prison, les matons appellent François Vincent : "Il y a le téléphone qui pleure pour toi" . Et chaque lundi matin, la prison se réveillait sous la mélodie du Lundi au soleil . Puis, l'artiste retrouve la liberté. Mais il reste inculpé.

L'adolescent explique n'avoir rien à reprocher à François Vincent. Pour le chanteur, cette affaire, il y pense et puis , il oublie .

Ce lundi, le tribunal a reconnu François Vincent coupable d'attouchements. La loi prévoit que le consentement d'un mineur de moins de 16 ans (Jérôme n'avait que 15 ans) n'a aucune valeur. Et même s'il est d'accord, il y a de toute façon abus.

Par contre, le parrain, lui, avait carrément commis des viols. Jérôme a déposé plainte, affirmant avoir été abusé au moins 25 fois. C'est pour cette raison que le tribunal a été plus sévère à son égard.

Hier, François Vincent nous confiait qu'il était soulagé de voir enfin l'épilogue de cette affaire. Car, du côté du Podium , l'artiste n'a pas de souci à se faire. Une grande tournée en 2007 avec 140 villes. Et en 2008, la Suisse et le Québec.



Philippe Boudart

Écrit par : Luc Delfosse | 14/03/2007

Jeux de mots dans l'affaire clo clo L'avocate du chanteur, maître Delphine Paci, elle fait du rap pour adulte ou du rap(t) d'enfants?

Écrit par : André Valardy, sosie de Pierre Aucaigne | 14/03/2007

Thierry Henry, Henry Roland, Henry Rollins est un liar Merci à Philippe Boudart pour ce magnifique article sur le sosie de Clo clo. C'est tellement fin et subtil que je me demande si l'auteur de l'article n'est pas Philippe BouVard qui aurait changé discrètement d'identité pour se reconvertir

Écrit par : Thierry Roland | 14/03/2007

Faux espoirs Ligue des Champions - Navarro suspendu 7 mois (14/03/2007)

Le défenseur de Valence avait cassé le nez d'un joueur de l'Inter

NYON Le défenseur de Valence David Navarro, qui a cassé le nez d'un joueur de l'Inter Milan dans l'échauffourée ayant suivi le 1/8-ème de finale retour de C1 entre les deux équipes le 6 mars, a été suspendu sept mois, a annoncé l'Union européenne de football (UEFA) mercredi.


Merte au début j'ai cru qu'ils allaient arrêter la série avec Roger Hanin

Écrit par : Pierre Mondy le mondin | 14/03/2007

Un grand journaliste est né Philippe Boudart est un gentleman, dans un article paru aujourd'hui, il refuse de divulguer le nom d'un accusé pour préserver la famille de celui-ci
BRUXELLES Interrogatoire des accusés. Un à un. Le premier : Dominique M. (nous préservons son anonymat pour ses enfants encore scolarisés). C'est lui qui a conduit Kazimierz Milkowski à la mort le 22 mai 2004.

Mais il oublie un autre article, sur le même sujet, qu'il a écrit il y a 2 jours...
Le premier accusé de ce procès, Dominique Molitor (un Namurois de 52 ans), a commis une erreur : il a utilisé une carte prépayée dans un GSM emprunté au jeune garçon de sa compagne, Diego. Molitor est auditionné.


Écrit par : JP Pernault | 14/03/2007

Nooooon pas Peter!!
Dix-neuf inculpés pour dopage ! (15/03/2007)

Une bonne partie de l'équipe Lotto de l'époque Vandenbroucke, dont son directeur sportif, risque de passer devant le tribunal

On retrouve, en revanche, les noms de Peter Farazijn - ensuite chez Cofidis - chez lequel, selon nos infos, des produits (comme du Cromaton Cortex et du Rubrocortin) furent saisis

Écrit par : Rodrigo | 15/03/2007

TMT se recycle Hier, Lens est en effet tombé à Leverkusen. Monté à la mi-temps alors que le Racing était mené 1-0, Aruna Dindane n'a pas marqué... au contraire du Bayer qui a ajouté deux nouveaux buts (3-0). Notre jeune compatriote Pollet, pour sa première apparition dans le noyau A, est resté sur le banc...

Écrit par : Stéphane P. | 15/03/2007

Banqueroute Le club flandrien de Beveren est actuellement dans une situation assez difficile. Le club doit en effet une belle petite somme à l'ancien directeur sportif Jean-Marc Gillou et à l'ancien entraîneur Vincent Dufour. C'est pour cette raison que la fédération des supporters de Beveren a décidé de jouer à Euromillions pour sauver leur club de la détresse financière.

Écrit par : Yapi Yapo | 15/03/2007

Comme chez Betoni Une pizza à 1.000 dollars (15/03/2007)

"La manger c'était comme Disney World"

NEW YORK Un restaurant de New York a commencé à proposer à ses clients une pizza à 1.000 dollars, couverte de caviar, de homard et de crème fraîche, qualifiée par son propriétaire de pizza la plus chère au monde.


Écrit par : Filipo Gaone | 15/03/2007

un exemple d'artik de Manu Praet avec le raccourci clavier Samedi soir, Rudy, d'origine belge, hétérosexuel, cadre dans le monde du ballon rond se promène dans le parc Josaphat. Il est tard mais ne se doute pas du drame qui va suive. Ses pas croise Marouane, CtrlM habitant au 32 rue Stelstraat à Schaerbeek, CtrlM s'approche de lui pour lui demander l'heure. Rudy lui donne, il est exactement 21h17. Rudy s'en souvient car elle sa montre s'est cassée lorsque CtrlM la frappé pour la première fois. Coups gratuits, CtrlM le traite de sale belge, de raciste. Rudy ne comprend pas, jamais il a dit qu'il votait VB. CtrlM s'en fiche, les coups pleuvent. CtrlM appelle avec son gsm, d'autres CtrlM arrivent et tabassent le pauvre belge....

Manu Praet

Écrit par : Gilbert Dupont | 17/03/2007

Bob is back ! Bob Peeters est de retour sur les pelouses du Royaume et il a déjà marqué une caisse. L'occasion de lui demander de ses nouvelles...
- Alors, Bob, ça va ?
-Ca va ?
-Et comment se poerte votre cousin Jacky, naguère connu à Genk et à je ne sais plus quelle coupe du monde ?
-Ce n'est pas mon cousin !
- Non?
-Non. Jacky, c'est mon ami.

Écrit par : Vincent L., le Decroly du football ertébéen | 18/03/2007

Perdu de recherche Mais que devient Luis Oliveira?

Écrit par : Ronaldo | 19/03/2007

Pas loin con est Putain 5 points

Écrit par : Michel PD | 19/03/2007

Brésilienne Que devient André Cruz le botteur de coups francs?

Écrit par : Edmilson, Wamberto et Isaias | 19/03/2007

Quel bel homme ! Cruz, c'était pas plutôt le bellâtre au teint hâlé dans Santa Barbara ?
Et pas un footballiste : vous devez faire erreur, mes petits gars.
Allez vérifier si vous ne me croyez pas :

http://santabarbara-online.com/

Écrit par : Kelly Capwell | 19/03/2007

M'ai trompé Scusez me, j'ai cruz qu'il jouait au football me

Écrit par : Slater et ses belles crolles | 19/03/2007

Je me demande... Tiens les Rouches, qu'est devenu Antonio Folha ?

Écrit par : Mornar | 19/03/2007

un tit poème nommé un truc dégueulasse voici un truc dégueulasse,
qui sortie de l'orifice du clébar,
se retrouva sous mes gaudasses,
avant de finir sur ma paillasse.

Cette odeur, comme dans un bar,
ou un bourré, boit sa vinasse,
s'endore, sale, sur le trottoir,
un truc dégueulasse dans le calbar.

Écrit par : yannouninet la binouze | 20/03/2007

Autre poème Las, la préparation des Diables pour l'importantissime Portugal-Belgique de samedi soir à Lisbonne a débuté par un nouveau coup dur : le 36e forfait international, pour cau- se de blessure, d'Emile Mpenza.

Écrit par : René V. | 20/03/2007

Poème de saison je cherche un titre accrocheur
pour dans ma gazette me faire le beurre
je me creuse les méninges
je parlerai bien d'un viol de gilles de binche
ha non, ça y est j'ai trouvé
je sais de quoi je vais parler :
Il a dû lécher son urine (20/03/2007)

Écrit par : Gilbert Dupont | 20/03/2007

Sur les traces à Gilbert Dt Moi qui marche sur les traces de Gilbert
Que j'aurais bien aimé qu'il soit mon père
Je cherche z'aussi un titre fort accrocheur
Qui donnera la nausée à beaucoup de mes lecteurs
Un truc bien sale, cradot et sexuel
genre un meurtre ou un viole avec une truelle
Eureka, j'ai mon titre et j'en raffole
"Elle lui sert une bière, il la viole"

Écrit par : Philippe boudart | 20/03/2007

Ôde à Gilbert A toi qui m'a tout appris
je fais vomir celui qui me lit
Grâce à toi et tes conseils
Je rajoute des détails assez cruels
J'écris ce qui me passe par la tête
Sans me soucier des mes sources et des enquêtes
plus c'est violent et plus je mouille
Je me fiche de ceux que je souille
Merci Gilbert
Je t'aime Gilbert

Manu P.

Écrit par : Emmanuelle Praet | 20/03/2007

Ode à René A toi qui de nouveau m'a snobé
Alors que tant de gardiens j'ai lobés
Je dédie ce poème aussi pourri
Qu'un tacle pointu de Rudy Moury

Tu es la honte des sélectionneurs
Et j'accueillerai ton limogeage avec bonheur
A cause de toi le foot belge sombre dans un trou béant
Et on regardera l'euro sur un écran géant

Écrit par : Tom Soetaers | 20/03/2007

Eh Coco, moi aussi j'ai été élu stick d'or Coco s'en est allé... (20/03/2007)

Michel De Saedeleer, ex-secrétaire général de l'ARBH, est décédé à 58 ans

WATERLOO Le monde du hockey est en deuil. Il a perdu une de ses figures de légende, international olympique, dirigeant, un homme dont l'enthousiasme infatigable n'aura pu être bridé que par une insidieuse maladie détectée un an trop tard : Michel De Saedeleer, Coco pour tous ses amis, nous a quittés dans la nuit de dimanche à lundi. Il n'avait que 58 ans.

Spécialiste du pc, Coco De Saedeleer fut élu Stick d'Or en 1972 (

Écrit par : Doc Gyneco | 20/03/2007

Les commentaires sont fermés.