25/04/2007

La gadale n'a pas la galle

sorciere

C'est en sortant de chez le boucher que Thierry M. a eu une idée...  "Mais oui, s'est-il écrié d'une voix de ténor castré, moi aussi je vais organiser mon festival de musique contemporaino-urbanistico-rock dans ma ville natale".  L'actif jeune homme réunissa donc ses meilleurs copains, tous se retroussâssent les manches et les idées géniales furent balancées sur la table comme un couillon balancerait son ami dealer au commissariat le plus proche.  Donc, il fut décrété que le festival aurait lieu un 17, que le mois serait celui de mai et que l'année serait 2007.  Il fut également décidé que l'événement se tiendrait en bas des marches de la gadale car la gadale est un quartier populaire et avant-gardiss' et artistique, un peu le Montmarque, le Brooklimme ou les Marmolles de Jodoigne.  Un des hommes présents autour de la table sorta son portable et appelit ses amis musiciens pour trouver des groupes.  Comme ce jeune garçon était ami d'enfance de Lorenzo, Teddy et Foeke et qu'il avait déjà bu des bières dans une buvettes de la région avec Willy et Jimmy, il téléphona au Pichnets pour les engager au festival de la Gadale.  La boucle est bouclée et tous que vous soyez êtes conviés le jeudi de l'Abstention (jour férié et jour de marché) 17 mai en bas des marches de la gadale dès 15h pour un festival hors du commun.

12:44 Écrit par Booy Teddy dans Musique | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |

Commentaires

Attention, les jeunes ! Faudra quand même faire gaffe : paraît que c'est plein de socialisss dans ce coin-là.

Écrit par : Mathieu Michel | 25/04/2007

La culture de la terre et de l'esprit Moi je refuse de mettre les pieds là-bas da, y'aura que des rastacouèrs et des chômeurs

Écrit par : Marc Antoine Boucher | 25/04/2007

Econome Le 22ème mille visiteur i gagne une place gratuite pour le festival de la gadale?

Écrit par : Guy Roux | 25/04/2007

Rooney répond à Kakà Prout.

Écrit par : Bézu et Pompom | 25/04/2007

Excusez-moi de m'avoir trompé L'incroyable confusion entre deux enfants (25/04/2007)

Les parents de Marie ne comprennent pas qu'un grand-père se soit trompé

SAINT-GEORGES Au lendemain du pseudo-kidnapping, quelques parents attendaient leurs enfants devant la petite école primaire de Don Bosco. Celle-là même où, lundi après midi, on avait cru au kidnapping. L'histoire de la petite Marie était sur toutes les lèvres. Certains s'interrogeaient sur la sécurité dans les écoles, d'autres souriaient en commentant la bourde de ce papy qui avait confondu sa petite-fille avec une autre.


Écrit par : Gilbert Montagné | 25/04/2007

Pour tout comprendre sur le génocide rwandais, voici un article de fond très instructif Le major qui ne voyait rien (25/04/2007)

Assises de Bruxelles : Bernard Ntuyahaga dit ignorer le génocide, prétend que son bureau était dans une... cave et affirme qu'il confond les drapeaux belge et allemand

BRUXELLES "Vous avez séjourné durant une quinzaine de jours en Belgique pour vos études" , lançait hier une avocate des parties civiles à l'encontre de l'accusé, le major Bernard Ntuyahaga. "Vous devez donc connaître notre drapeau national ?"

Réponse du major : "Il ressemble à celui de l'Allemagne" . Hier, l'accusé n'a eu de cesse de contourner les questions.

"Où étiez-vous, le jour où les paras ont été assassinés au camp Kigali, entre 9 et 15 heures ?" , a demandé la partie civile. "J'étais à l'état-major, à mon service."

"Cela se trouve à quelle distance du local où les paras se sont retranchés ?"

"Environ 100 mètres."

"Vous avez donc entendu les coups de feu, le combat."

"Non, je n'ai rien vu. je n'ai rien entendu car mon bureau se trouve dans une cave..."

Éclat de rire dans la salle.

Plus tôt dans la journée, Bernard Ntuyahaga a expliqué qu'il ne connaissait pas le génocide, car le droit rwandais ne reprend pas ce terme en tant que tel. "Mais confirmez-vous qu'une élimination importante de personnes s'est produite et avez-vous vu cela ?" , a alors demandé la présidente Karin Gérard.

"Je n'ai rien vu. Je n'ai pas pu identifier un tel cas, c'était la guerre" , a répondu le major, entraînant de nouvelles réactions dans la salle. "Je ne veux pas de commentaires dans le public" , a alors réclamé la présidente.

Me Xavier Magnée, qui s'est constitué partie civile ce mardi pour d'autres familles de victimes, a alors demandé : "Si c'est la guerre, et si vous êtes militaire, est-ce que vous avez fait la guerre ?" . Bernard Ntuyahaga s'est perdu dans des explications en guise de réponse.

Puis, Me Frédéric Clément de Clety prend la parole : "Des blindés vont chez la Première ministre. Son assassinat déclenche le génocide. Plusieurs témoins disent que vous participez à cette première mission déterminante. Qui vous a donné cet ordre ?" "Je n'ai pas reçu de mission" , a répondu le major. Encore une réponse farfelue. Une de plus.





Philippe Boudart

© La Dernière Heure 2007

Écrit par : PPDA | 25/04/2007

Politic people Y'aura sénateur Wilmots?

Écrit par : Anne Delvaux | 26/04/2007

Cdh people Y aura Anne Delvaux?

Écrit par : Joëlle Milquet | 26/04/2007

Vieux groupe jodoignois En tout cas, j'espère qu'y'aura pas les Cardinal contraception

Écrit par : Les frères Millecamps | 26/04/2007

Ca m'intéresse moi PARIS (AFP)

Une équipe française a réalisé avec succès une "première opération chirurgicale sans cicatrice" au monde.

Écrit par : Frank Ribery | 26/04/2007

... rien à dire

Écrit par : TMT | 26/04/2007

Il y a le 2ème VW classic day le 17 mai au Chateau de Franc-Waret

Écrit par : Foeck | 26/04/2007

Dje Je ne signe jamais ainsi et je roule pour Volvo; merci de ne plus utiliser mon nom à l'insu de mon plein gré.Sexuellement vôtre.

Écrit par : FB | 26/04/2007

Moi je suis qui? Tout le monde sé que Foek ça prend un e à la fin da
Usuparteur d'identé

Écrit par : Tedy Boy | 26/04/2007

Scandaleux ousourpé oune identitè commé ça, cé oune scandal

Écrit par : Franck VDB | 27/04/2007

Pas contents con est Nous sommes le CUN, comité contre l'usurpation des noms et nous insurgeons contre ces gens qui changent d'identité comme de cheville

Écrit par : Sim, Carlos, Johnny Halliday, Serge Lama, Alain Chamfort, Frédéric François, Walter Baseggio, Dany Brillant | 27/04/2007

Et il va mettre Kim au gardien? Lei Clijsters a décidé de revenir dans le milieu du football. Alors occupé pleinement avec la carrière de Kim, Lei Clijsters veut se réinvestir dans le milieu du football maintenant que sa fille a fait une pause dans sa carrière, il revient donc à son premier amour, le football.

Écrit par : Rudy Chips | 27/04/2007

Il n'interviendra plus sur ce blog... André Valardy s'en est allé (30/04/2007)

L'"homme caoutchouc" sera inhumé à Bruxelles

PARIS L'humoriste, comédien et réalisateur belge André Valardy, "homme caoutchouc" capable d'étonnantes métamorphoses, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à Paris d'un cancer, à l'âge de 68 ans, a-t-on appris dans son entourage.

Né le 17 mai 1938, il était venu à Paris étudier l'art dramatique auprès de Francine Rosay et René Simon puis, sur le conseil de Jacques Fabbri, avait choisi de tirer avantage de ses talents comiques sur les planches.

Mime et comédien à transformation, il pouvait parier sur les richesses d'un corps-caméléon pour camper avec une grande précision une Scarlett O'Hara défraîchie, une religieuse hystérique ou encore l'incroyable Hulk...

Il avait aussi enchaîné les petits rôles au cinéma, de "Ne jouez pas avec les martiens" d'Henri Lanoë (1967) au film d'horreur "Nothing Sacred" de Dylan Bank et Morgan Pehme (avec Thierry Lhermitte), actuellement en post-production.

Comme réalisateur, son nom restera attaché à deux courts métrages avec Marthe Villalonga, "L'erreur est humaine" (1984) et "Le fauteuil magique" (1992).

André Valardy avait deux enfants de 18 et 20 ans.
Il sera inhumé à Bruxelles, "probablement mercredi, dans l'intimité", a-t-on indiqué dans son entourage.

Écrit par : Fabrice | 30/04/2007

Salut l'artiss... et b venu.

Écrit par : Pompom | 30/04/2007

Au paradis Il ne manque plus que TimbrePost et Elchato

Écrit par : Dieu | 30/04/2007

Les commentaires sont fermés.