26/03/2008

La coutume des costumes

Alors que le concert du 5 avril approche à grands pas, les Pichnets se préparent avec concentration et peaufinent les derniers détails de leur mise en scène et de leurs chansons.  Le choix de ces dernières a d’ailleurs été un véritable casse-tête pour le groupe qui a failli en venir aux mains à plusieurs reprises.  Finalement et après moult palabres, la liste des chansons a été votée unanimement par Lorenzo alors que ses camarades terminaient de répéter « Chômeur à plein temps ». 

 

Un autre sujet de discorde fut le choix des tenues vestimentaires.  Fan inconditionnel de Red Hot, Teddy voulait que chaque musicien vienne tout nu avec une chaussette sur le zizi.  Mais à cette idée géniale, Lorenzo opposa un non catégorique de peur de décevoir ses fans du sexe féminin.  Il proposa donc, à l’instar de son groupe préféré Kiss, de se maquiller fortement le visage.  Mais Chrissian, le nouveau claviériste, refusa car sa mère (qui a acheté une place pour l’inc’rock) risquerait de ne pas le reconnaître et d’encore attendre le concert des Pichnets passé 23h.  Ce même Chrissian eut alors comme idée géniale de déguiser tout le monde en lui, comme ça il serait certain que sa mère le voit sur scène.  Refus catégorique de Jimmy dont la proposition faillit être acceptée avant que Willy ne la conteste en dernière minute.  En effet, Jimmy, éternel enfant dans l’âme et admirateur de Walt Disney, voulait que les Pichnets se déguisent en « 7 nains » mais Willy rétorqua qu’il n'avait pas besoin de 7 mains pour jouer de la basse mais que 2 suffisaient.  Et puis de toute façon, comme le fit remarquer Steevie fort à propos, les Pichnets sont peut-être des nains musicalement mais ils ne sont que 6…

 

Bref, le suspens reste entier quant à savoir quelles chansons seront jouées et dans quels accoutrements apparaitront nos amis.  Pour le savoir, rendez-vous à l’Inc’rock festival le 5 avril à partir de 15h…

 

Ci-dessous, Lorenzo essayant son costume de scène

1130598793340

14:50 Écrit par Booy Teddy dans Musique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Accès refusé Tche il va faire s'effondrer la scène Lorenzo

Écrit par : Les organisateurs de l'Inc'rock | 26/03/2008

Idée de costume Et si le pichnet's pouvait s'habiller en diable rouge pour redonner à population belge le goût et l'amour de le maillot flam... heu belge que je pourrais alors travailler dans des conditions bonnes et on verrait alors aussi les choses positives que je vois dans le match même si on se prend un 1-4 des marocain qui quand même sont une bonne équipe.

Écrit par : René Vandereycken | 27/03/2008

La méthode René La dernière répète Pichnet's a été un fiasco. Lorenzo, qui avait fêté la victoire du standard tout le week-end, a chanté comme un cochon. Willy, qui s'était ouvert la main en disant à Teddy "je parie que tu n'arrives pas à jeter la fléchette entre mes doigts à 20 m et les yeux fermés", a multiplié les fausses notes. Chrissian et Steevie jouaient aux cartes au lieu de faire de la musique et Jimmy faisait des frites à la cuisine plutôt que de taper sur ses tambours. Mais Teddy et Lorenzo, en adeptes de la méthode Vandereycken ont retenu des choses positives : "les bières étaient bonnes, Foeke nous a bien fait rire et on a beaucoup parlé de Philippe Manoeuvre de la Nouvelle Star. Bref, on est prêts pour le 5 avril". Positif tout ça da.

Écrit par : Willy MacWilmots | 27/03/2008

Une autre fois peut-être? Sympa le match d'hier. Mais on aurait préféré jouer contre les vrais Diables Rouges.

Écrit par : Mbark Boussoufa | 27/03/2008

Whisky coca Pourrais-je avoir les coordonnées de la personne sur la photo svplé?

Écrit par : Alain J. | 27/03/2008

Faux espoirs Elle a été prise (la photo, pas la créature) au carnaval de Perwez !
Laisse tomber, Alain : c'est une des choristes de Thierry Jnr.

Écrit par : Biquette | 28/03/2008

Pipi, caca ? La DH pose le débat ! "Tout ça pour un pipi de chien"

(31/03/2008)

© DH

Martine Claude s'est vu verbaliser parce que son chien a uriné en rue. Mais seules les déjections canines sont punissables

BRUXELLES Déjection : évacuation des matières fécales par l'intestin. Voilà la définition qui apparaît dans le nouveau Petit Robert de la langue française édition 2008. "Une autre définition précise que les déjections sont des résidus évacués par le rectum", précise encore Martine Claude qui refuse ainsi de s'acquitter d'une amende administrative pour déjections canines. "Mon chien avait uniquement fait pipi lorsque le policier m'a interpellée. Il n'avait donc pas le droit de m'adresser un procès-verbal", poursuit Martine Claude qui regrette également la façon dont elle a été considérée par le policier qui a constaté cette infraction qui finalement n'en est pas une. Nous verrons ci-dessous qu'il n'est nullement précisé dans le règlement général de police d'Ixelles que les besoins urinaires des chiens soulagés en rue puissent être sanctionnables.

"C'était le jeudi 20 mars. Il était 14 h lorsque, comme à mon habitude, je sors mon petit caniche croisé fox. Il faut préciser que Satan est sous antibiotiques. Il a donc des difficultés à contenir ses besoins urinaires. Il a voulu uriner contre une façade mais je l'ai retenu, il s'est donc lâché sur le trottoir de la rue Jean Van Volxem. À ce moment-là, un policier s'est approché de moi, me signalant que je vais être verbalisée pour déjections canines sur la voie publique et m'exigeant ma carte d'identité. J'ai d'abord souri, pensant qu'il me faisait une blague. J'ai toujours des sacs sur moi pour ramasser les cacas de mon chien mais je n'allais quand même pas nettoyer du pipi", sourit Martine. La dame de 53 ans, se déplaçant avec une canne de par son invalidité, refuse alors de présenter sa carte d'identité. "Sans vouloir discuter, le policier m'a alors saisie par le bras et m'a traînée sur plusieurs mètres avant que ses collègues qu'il avait appelés en renfort n'arrivent. Il m'a ridiculisée devant tout le monde pour un pipi de chien. Lorsque les deux autres policiers sont arrivés, j'ai présenté une photocopie de ma carte d'identité. Ils m'ont laissée partir. J'ai ensuite été chez mon médecin qui a constaté mes douleurs à l'épaule et à la cheville. Ce jeudi, j'ai reçu un procès-verbal chez moi. Il y est stipulé également que j'ai refusé d'obtempérer aux injonctions de l'agent et que l'amende pour les déjections pourrait s'élever jusqu'à 250 euros. J'ai déjà écrit au bourgmestre d'Ixelles et chef de corps de la police pour exprimer mon incompréhension face à ces faits", précise Martine Claude, qui veut une clarification sur cette situation.

Nawal Bensalem
Pas de précisions sur l'urine

Si nous nous fions à la définition exacte de déjection, l'urine de chiens est-elle dès lors considérée implicitement comme déjections canines ? Prenons l'exemple du règlement ixellois en la matière. Il y est stipulé que les personnes accompagnées d'un animal domestique doivent être munies d'au moins deux sacs afin de pouvoir ramasser les déjections canines et les déposer dans un avaloir ou une corbeille. Qu'en est-il de l'urine ?

Le soulagement de ce besoin par un animal sur la voie publique peut-il faire l'objet de sanctions ?

"Lorsqu'on prend le règlement général de police à la lettre, on y parle effectivement de déjections canines et non d'urine. Même si cela n'est pas inscrit en tant que tel, j'encourage à ce que leur chien soulage leurs besoins urinaires dans des endroits adaptés, tels les canisites. Notre priorité est la chasse aux déjections canines et donc aux crottes de chiens précisément. Je vais prendre contact dès ce lundi matin avec le service juridique afin d'obtenir plus de clarté sur ce qu'il y a lieu de faire pour éclaircir la situation. Cette question mérite d'être soulevée", précise l'échevine de la Propreté à Ixelles, Delphine Bourgeois, qui n'exclut pas d'adapter éventuellement le règlement de police si nécessaire.

Écrit par : Nawal | 31/03/2008

Senateur for ever Les Senateur ont déchirés venderdi! Merci pour eux. NLP .

Écrit par : Fan de | 01/04/2008

Lorenzo, prends en de la graine pour samedï BRUXELLES Yannick Noah est resté cinq heures sur la scène de Forest National, à Bruxelles! C'était sans doute deux heures de trop. Le chanteur est tout simplement passé du sympathique au pathétique...

Mardi soir, juste avant de quitter la scène, Yannick Noah annonce qu'ici se termine le premier concert et qu'il revient dans dix minutes, avec ses musiciens, pour un second show avec des chansons qu'ils aiment, histoire de se (et de nous) faire plaisir. Le concept semble intéressant, et la plupart des spectateurs restent. Yannick et ses musiciens se relaient pour reprendre les tubes de Téléphone, Noir Désir, Seal, The Who, AC/DC, Oasis, Dutronc, les Rolling Stones, Lou Reed et même Jacques Brel, sans oublier Bob Marley, bien entendu. Noah fait un petit clin d'oeil à Annie Cordy en reprenant à plusieurs reprises La bonne du curé...

Mais les minutes défilent, il se fait tard et le public fatigué déserte la salle. Et c'est devant à peine 300 personnes que Noah et ses musiciens continuent leurs reprises de moins en moins énergiques et de plus en plus longues. Le chanteur, la personnalité élue préférée des Français, refuse de partir malgré l'heure avancée. À minuit et demi, les lumières se rallument, la sécurité s'impatiente. Yannick nargue tout le monde : "On paiera les heures supplémentaires !" et demande qu'on éteigne les lumières dans la salle. Devant la désobéissance des techniciens, il s'énerve, devient insultant, voire vulgaire. Après quelques gestes obscènes, devant un public peuplé de jeunes enfants, les techniciens obtempèrent et le show continue avec Mets ton doigt dans mon c...

Visiblement éméché, le chanteur ne quitte plus la scène, lançant des "Ta gueule !" à la sécurité venue lui demander de terminer le concert. Après les techniciens, ce sont les musiciens qui abandonnent l'artiste. Ils saluent et sortent de scène, l'air franchement désolé. Yannick terminera son concert, contraint et forcé, à 1 h 05 du matin, sous le regard menaçant de la sécurité.

Écrit par : Blacks Angels Security | 03/04/2008

Un bièèèèr quelle bonne idéye 9 euros de l'heure pour boire des verres au pub(04/04/2008)

© DEMOULIN
Le fils d'un veuf retraité a passé une annonce pour trouver un homme qui aime boire des coups




LONDRES "Retraité recherche compère pour boire des verres au pub, 9 euros de l'heure". Le fils d'un veuf retraité a posé une petite annonce pour trouver quelqu'un qui partagerait quelques bières au pub avec son père pour sept livres de l'heure (9 euros), rapporte la presse britannique.

Jack Hammond, 88 ans, et son fils Michael, commenceront rapidement à auditionner les candidats qui répondront à l'annonce affichée à la poste locale du Hampshire, au sud de l'Angleterre.

Jack Hammond avait l'habitude d'aller au pub avec son voisin quatre fois par semaine à Barton-on-sea, dans le Hampshire. Mais il a dû y mettre un terme lorsqu'il a déménagé dans une maison de retraite, plus proche de sa famille.

"Quand vous mettez une annonce à la poste pour 25 pennies (30 centimes), vous n'en attendez pas grand chose, donc les réponses ont été surprenantes", a dit Michael, chef cuisinier.

Les femmes ont d'emblée été éliminées du casting, Michael Hammond estimant que son père, ancien ingénieur en électricité, ne se sentirait pas à l'aise de boire des verres avec une femme qu'il ne connaît pas. Ils espèrent trouver "un monsieur pas prétentieux et qui aime boire des coups", s'intéressant à l'ingénierie ou au golf.

"Papa sortira avec quelques candidats la semaine prochaine mais nous allons faire les choses correctement, car il est fragile", a ajouté Michael. "Ca doit être le boulot le plus sympa au monde", a-t-il estimé.

Écrit par : Cowboy | 04/04/2008

Les commentaires sont fermés.